Desperate Housewives Wiki
Advertisement

La prise d'otage est un événement qui a lieu dans l'épisode 7 de la saison 3.

On voit Carolyn Bigsby assise dans une voiture garée sur le parking d'un supermarché. Nous voyons ensuite des flashbacks de tout ce qu'elle avait prévu de faire ce jour-là : préparer un strudel à son mari, laver son chien et arroser ses fleurs. Nous voyons ensuite un flash-back du moment où Bree a dit à Carolyn qu'Harvey avait une liaison.

Nous retournons ensuite à Carolyn assise à nouveau dans sa voiture ; elle sort soudainement et entre dans le supermarché, tenant un sac. Alors qu'elle entre, Susan lui dit bonjour et Carolyn lui répond froidement. Elle parcourt ensuite les allées et finit par retrouver son mari ; il lui demande ce qu'elle fait et Carolyn lui dit qu'elle pense que s'il aime Monique, alors il devrait être avec elle. Harvey rappelle à Carolyn que Monique est morte et Carolyn dit "Je sais" et elle sort une arme à feu de son sac à main et tire sur Harvey.

Harvey s'enfuit et se cache dans une salle du personnel ; Carolyn lui tire encore une fois mais le rate à nouveau. Lorsqu'elle se rend compte que la porte est verrouillée, elle se retourne et pointe son arme sur un groupe de clients, leur disant qu'ils ne vont nulle part : ils sont désormais ses otages.

Pendant ce temps, Bree descend Wisteria Lane avec un panier de fleurs. Carolyn, qui est dans une voiture, s'arrête à côté d'elle et lui dit qu'elle n'a répondu à aucun de ses appels et qu'elle était inquiète. Elle lui demande alors si elle a déjà dit à Orson qu'elle le quittait. Bree s'excuse et dit non car il a une explication.

Carolyn explique qu'il n'y a jamais de bonne explication pour frapper une femme, Bree dit qu'elle le pensait aussi jusqu'à ce qu'elle rencontre Carolyn. Carolyn dit qu'elle essaie seulement d'aider car elle vit dans un paradis pour fous. Bree dit alors qu'ils doivent être voisins. Confuse, Carolyn demande ce qu'elle voulait dire par là, Bree dit que cela signifie qu'elle devrait cesser de s'inquiéter pour son mariage et commencer à s'inquiéter pour le sien. Bree s'éloigne alors, mais choquée, Carolyn tire la voiture sur le chemin, arrêtant Bree. Elle sort alors et dit que si Bree sait quelque chose, alors elle devrait le dire. Bree demande à Carolyn si le nom de Monique lui dit quelque chose.

Chez Carolyn, cette dernière est assise en train de boire un verre de vin. Elle décroche ensuite son téléphone, compose un numéro et attend que le téléphone sonne. Au supermarché, Harvey, qui est en train de régler des papiers avec un employé, répond sur son portable. Carolyn dit que c'est elle doucement et Harvey dit qu'il est au milieu de quelque chose en ce moment, mais avant qu'il ne puisse finir, Carolyn dit qu'elle sait pour Monique. Harvey est choqué et il s'excuse auprès de son employé et il se dirige vers un endroit plus calme.

Pendant ce temps, Julie et Austin passent la caisse.

Harvey dit qu'il ne sait pas non plus à qui Carolyn parle, mais Carolyn demande simplement s'il l'aimait. Harvey dit qu'elle n'était qu'une amie, qu'elle a disparu il y a huit mois et qu'elle a été retrouvée morte. Carolyn se souvient qu'il y a huit mois, Harvey a traversé une phase de dépression et elle se rend compte qu'il s'agissait de la mort de Monique. Harvey insiste sur le fait que c'est fini et qu'elle est morte. Carolyn demande si elle n'était pas morte avec qui il serait, mais Harvey dit simplement qu'elle est morte. Pendant que Julie paie ses articles, elle récupère son portefeuille de son sac à dos et, ce faisant, une bouteille d'alcool en tombe. Julie est choquée et Austin est agacé. Le caissier appelle Harvey, qui est toujours au téléphone avec sa femme pour lui parler du vol dans le magasin. Harvey dit à Carolyn qu'il doit y aller, puis il raccroche au nez de sa femme, qui reste assise à la maison en silence. Alors qu'Harvey va enquêter sur le vol dans l'atelier, Carolyn se dirige vers un tiroir et en récupère un revolver.

Un peu plus tard, Susan arrive au supermarché et se dirige vers le bureau du personnel. Pendant ce temps, Lynette est également au supermarché pour discuter avec le nouveau voisin, Arthur. Elle dit qu'il va adorer le quartier et demande s'il a tous emménagé. Il dit que oui mais il attend une occlusion médicale pour sa sœur. Lynette dit qu'elle a entendu dire que sa sœur ne va pas bien et elle demande ce qui ne va pas chez elle. Cependant, alors qu'Arthur commence à expliquer ce qui ne va pas avec sa sœur, Lynette voit Nora franchir les portes du supermarché, à l'affût. Lynette s'excuse et elle se dépêche pour éviter Nora.

Dans le bureau du supermarché, Susan commence à faire la leçon à Julie en lui disant qu'elle a dit qu'ils n'étaient pas amis, mais que maintenant ils font du vol à l'étalage ensemble. Julie dit qu'elle ne volerait pas. Susan dit qu'elle le sait, mais elle souligne ensuite que dernièrement, elle reçoit des garçons et boit de la bière. Austin dit alors en plaisantant qu'elle écoutera du rock and roll, mais Edie lui donne un coup dans la tête. Harvey demande comment ils vont régler ça mais Susan demande un instant car elle doit aller parler à quelqu'un qui est en retard pour un avion. En partant, Susan dit qu'elle est déçue par Julie.

Alors que Susan quitte le supermarché, elle passe devant Carolyn et elle lui dit bonjour, et Carolyn lui répond froidement. Elle commence alors à chercher son mari, Harvey. Les quatre quittent alors également le bureau et Edie dit qu'Austin travaillera gratuitement pendant un mois ; Austin est choqué par cela car ce n'était qu'une bouteille de whisky à dix dollars, Edie dit exactement, il n'était même pas assez intelligent pour voler les bonnes choses. Harvey entre ensuite dans l'une des allées et Edie dit qu'ils doivent régler le problème.

Pendant ce temps, Lynette fait toujours un écart dans les allées pour éviter Nora, mais alors qu'elle descend l'allée où se trouve Harvey, elle n'a pas de chance et son chariot s'écrase sur Nora. Nora dit qu'elle savait que c'était sa voiture qu'elle avait vue garée dehors, puis elle traite Lynette de salope complice. Lynette dit joyeusement qu'elle a dû avoir des nouvelles de son avocat. Nora dit alors qu'il ne suffit pas de chasser Nora de la ville, mais qu'elle doit aussi voler son enfant. Pendant qu'ils parlent, Carolyn passe devant eux et trouve Harvey.

Alors que Carolyn affronte Harvey, Lynette commence à marcher vers une autre allée et Nora la suit. Lynette dit qu'elle doit admettre que Kayla serait mieux avec elle et Tom qu'au Mexique dans un club de strip-tease.

Nora dit que Lynette ne veut pas la baiser. Lynette dit alors que Nora s'en est prise à Tom, donc si quelqu'un doit avoir peur, c'est bien elle. Mais soudain, un coup de feu retentit. Lynette et Nora se figent. Carolyn poursuit Harvey, qui s'enfuit, attrape Edie effrayée et l'emmène dans le bureau pour la protéger. Tous les autres clients regardent autour d'eux sous le choc tandis que Carolyn se précipite vers la porte. Quand elle tire, ils crient tous de peur. Julie court vers Austin effrayée et Carolyn commence à crier à Harvey d'ouvrir la porte. Cependant, quand il ne le fait pas, elle se retourne et prend en otage les clients à proximité, dont Austin et Julie.

Carolyn tient toujours les clients sous la menace d'une arme, elle leur dit de ne pas bouger.

À l'intérieur du supermarché, Lynette et Nora se faufilent dans les allées jusqu'à ce qu'elles trouvent une vendeuse cachée. Ils lui demandent ce qui se passe et il explique que Mme Bigsby a une arme à feu. Les trois regardent ensuite à distance alors qu'elle pointe une arme sur les personnes qu'elle a en otage. Le vendeur dit qu'il peut passer par les portes d'entrée, alors qu'il court vers les portes d'entrée, Carolyn le voit et, en colère, lui tire une balle dans l'épaule. Les portes s'ouvrent alors et l'homme s'échappe, grièvement blessé.

Nora et Lynette paniquent et se cachent rapidement dans les allées tranquillement. Réalisant qu'il y a encore du monde dans le magasin, Carolyn se promène et les rassemble tous. Elle trouve finalement une femme âgée et une femme d'âge moyen cachées derrière une étagère. Elle les fait se lever et les rassemble au fond du magasin. Elle demande si elle connaît la femme d'âge moyen, ce qu'elle fait à cause de son fils, Carolyn réalise qui elle est et lui dit ensuite de ne rien faire pour que son fils, Jordan, se réveille sans mère le matin. Une fois qu'elle a rassemblé tous les otages, Carolyn s'excuse d'avoir mis un « sertissage » dans leur journée et elle leur demande de l'aider à garder la police à l'écart pendant qu'elle et Harvey discutent. Elle remarque alors une caméra de sécurité alors elle la regarde et appelle Harvey, sachant qu'il peut la voir. Elle lui dit qu'il dérange ses clients et qu'il devrait donc quitter le bureau.

Pendant ce temps, au bureau, Harvey est au téléphone avec la police. Il leur dit qu'elle a des otages, et soudain, Edie remarque qu'Austin et Julie sont parmi les otages. Elle ordonne ensuite à Harvey de sortir avant que quelqu'un ne soit blessé, mais Harvey sait qu'elle va lui tirer dessus. Edie lui rappelle qu'elle a dix innocents et que parfois "il faut en prendre un pour l'équipe".

Dans une autre partie du magasin, Lynette et Nora sont toutes deux blotties l'une contre l'autre. Lynette attend sur son téléphone pendant qu'il sonne. Chez elle, Parker décroche le téléphone. Lynette dit doucement à Parker qu'il doit récupérer Tom mais il lui dit que Porter monopolise tous les Lego. Lynette, sachant qu'elle manque de temps, lui dit qu'elle a dit de partager. Parker dit qu'il l'a déjà dit, mais Porter a insisté sur le fait qu'il en avait besoin pour son robot. Lynette dit alors que s'il met Tom au téléphone, elle lui achèterait un vrai robot. Alors qu'il part à la recherche de son père, un pistolet glisse sur le côté de la tête de Lynette et elle et Nora se figent de peur alors que Carolyn s'agenouille devant elles. Carolyn dit qu'elle passe une mauvaise journée, alors "un peu de coopération est-il trop demander ?" Nora secoue la tête et Lynette raccroche au moment où Tom arrive à l'autre ligne.

À l'extérieur du magasin, Susan dit au revoir à Ian, qui part dans sa limousine. Une fois parti, il aperçoit un homme caché derrière une voiture au téléphone. Susan est confuse et regarde autour d'elle, voyant une ambulance arriver au magasin. Deux femmes courent devant elle et elle leur demande ce qui se passe, elles crient qu'il y a une folle à l'intérieur avec une arme à feu alors qu'elles s'enfuient.

Susan se rend compte que Julie est toujours dans le magasin alors elle se précipite vers les portes pour entrer, ignorant les avertissements de rester à l'écart. Lorsqu'elle atteint les portes, Carolyn est de l'autre côté et les verrouille.

Susan, ignorant que Carolyn est la folle, demande à Carolyn d'ouvrir les portes alors que Julie est à l'intérieur, mais elle dit que le magasin est fermé. Susan dit qu'il y a une folle à l'intérieur et Carolyn dit qu'elle le sait en levant la main, révélant l'arme. Elle retourne ensuite vers ses otages, laissant Susan horrifiée.

Un peu plus tard, chez Gabrielle, Karen McCluskey sonne à la porte et Gabrielle répond. Gabrielle tient une batte de baseball et haletant à cause des objets cassés dans la maison. Karen dit à Gabrielle d'allumer la télé, sachant qu'elle l'a cassée, Gabrielle dit qu'elle est en panne. Elle lui dit alors d'allumer la radio, mais Gabrielle dit qu'elle aurait dû venir dix minutes plus tôt. Karen parle alors à Gabby de Carolyn au supermarché et dit qu'elle a des otages. Gabby est choquée puis Karen annonce que tout le monde le regarde chez Bree.

Pendant ce temps, chez Bree, de nombreux voisins sont rassemblés pour regarder le reportage en direct sur la prise d'otages au supermarché. Bree, alors qu'elle distribue des collations, dit que si quelqu'un préfère regarder la couverture sur Channel 9, alors il devrait aller au salon. Soudain, on sonne à la porte. Elle va y répondre et c'est Ida et une autre femme. Ida demande si Bree a entendu parler de la situation des otages et Bree dit que c'est tout simplement horrible. Elle leur propose ensuite un œuf à la diable, ils en prennent tous les deux et alors qu'ils entrent dans la maison, Ida dit à l'autre femme qu'elle savait que Bree aurait à manger.

Au supermarché, tous les otages de Carolyn ont désormais été récupérés. Ils sont tous assis en silence, attendant que quelque chose se passe, à l'exception d'Austin, qui est calme. Carolyn leur dit qu'ils doivent penser que cette situation est de sa faute et qu'elle est la méchante, mais elle explique que Harvey l'est. Quelqu’un appelle alors Carolyn, mais elle raccroche au nez, leur disant qu’ils sont au milieu de quelque chose. Carolyn explique alors qu'Harvey l'a trompée avec une hôtesse de l'air nommée Monique ; elle leur dit alors que tout le monde sera désormais au courant de l'affaire. Lynette et Art se regardent tous les deux avec admiration. Carolyn se place alors devant la caméra de sécurité et lui dit que tout le monde se moque de lui. Pendant ce temps, à l'intérieur du bureau, Harvey dit à Edie qu'il n'en a parlé qu'à une seule personne. Edie dit que ce n'était clairement pas le bon.

Soudain, le téléphone de Carolyn sonne à nouveau, elle répond et leur dit d'arrêter de l'appeler, mais elle se rend compte ensuite qu'il s'agit de son amie, Tish. Elle commence alors à parler à Tish de quelque chose qui lui a manqué aujourd'hui. Julie demande à Austin comment il peut être si calme et s'il a peur. Il dit que non parce qu’il ne va pas mourir aujourd’hui, et Julie non plus.

Austin voit alors à quel point Julie a peur et il la serre dans ses bras. Alors que Carolyn commence à être frustrée par Tish, elle lui dit qu'elle est au milieu de quelque chose, puis elle lui dit d'allumer sa télé.

Sur le parking du supermarché, Susan franchit la barricade qui bloque une zone. Elle s'approche alors d'un policier et lui dit qu'elle souhaite échanger sa place avec l'un des otages. Le policier se moque d'elle en disant "Oh, tu veux dire notre programme d'échange d'otages". Susan lui dit qu'il n'a pas besoin d'être méchant puisque sa fille est retenue en otage. Le policier lui assure alors qu’il fait tout ce qu’il peut pour la faire sortir sain et sauf avant de lui demander de repasser derrière la barricade.

Alors que Susan revient, elle voit un mégaphone sans surveillance. Elle se faufile vers lui et le prend tranquillement. Elle se cache alors derrière un camion près du magasin et commence à parler. Elle attire l'attention de Carolyn et lui dit que c'est Susan. Alors qu'elle parle à Carolyn, la police commence à rechercher Susan pour l'arrêter. Susan dit alors qu'elle a une proposition ; laissez Julie partir et emmenez-la à sa place. Susan la supplie de le faire car elle serait une otage modèle. Cependant, Susan est retrouvée, puis le mégaphone lui est retiré et elle est escortée hors de la zone réglementée.

De retour chez Bree, la plupart des habitants de Wisteria Lane commencent maintenant à regarder le reportage. Gabrielle, Carlos et Karen les ont désormais rejoints. Lorsque le téléphone sonne, Bree demande à Andrew d'aller y répondre. Pendant son absence, la journaliste annonce que le nom de la prendeuse d'otages s'est révélé être Carolyn Bigsby.

Gabrielle est choquée lorsqu'elle réalise que Bree la connaît. Bree, qui commence à se sentir très anxieuse, dit qu'elle l'a croisée ce matin. Orson regarde alors Bree, réalisant qu'elle lui a parlé de l'affaire. Andrew revient soudainement du téléphone et dit que c'était Edie Britt, et elle lui a dit qu'elle était au magasin en train d'être retenue en otage. Il révèle ensuite qu'elle a dit que Julie et Lynette étaient également au magasin, les gens commencent à paniquer. Soudain, Tom fait irruption dans la porte d'entrée avec ses quatre enfants ; il n'est pas au courant de la situation des otages. Il demande à Bree si elle peut s'occuper d'eux car il a rendez-vous chez le médecin et Lynette prend son temps au supermarché. Il remarque alors que tout Wisteria Lane se trouve dans le salon de Bree, alors il demande si elle organise une fête.

Au supermarché, la police tente de contrôler les civils inquiets. Tom et Susan sont tous deux ensemble devant le supermarché, attendant avec impatience. Pendant ce temps, à l’intérieur du magasin, tous les otages sont toujours assis par terre. Carolyn attend près du bureau, tenant son arme et mangeant des cookies. Elle dit aux otages qu'elle voulait vraiment des enfants, mais Harvey en avait déjà deux de sa première femme. Elle dit qu'il a dit que cela la faisait grossir et qu'Harvey les aimait maigres. Elle crie alors après Harvey en lui disant qu'il interrompt son régime car elle n'a pas mangé de cookie depuis six ans. À l'intérieur du bureau, Harvey regarde Carolyn depuis la caméra de sécurité avec étonnement.

Il est au téléphone avec la police à l'extérieur, leur disant qu'elle est en train de perdre la tête. Le policier lui dit de la garder calme, de lui dire qu'il est désolé et d'essayer de la convaincre de libérer les enfants et les personnes âgées. Harvey récupère ensuite un système de haut-parleurs dans un magasin et il dit à Carolyn qu'il est vraiment désolé et que ce qu'il a fait était mal et qu'il l'aime toujours.

Carolyn n'en a rien et lui dit d'arrêter ces conneries. Elle dit qu’elle s’est fait coiffer ce matin et qu’il ne l’a même pas remarqué. Harvey dit qu'il était distrait pendant qu'elle lui tirait dessus. Edie lui dit alors de lui dire de laisser partir les enfants, mais sa voix est captée par le haut-parleur et Carolyn l'entend. Elle est horrifiée de savoir qu’il est avec une femme. Elle demande s'il y a une femme là-dedans, mais Harvey dit que c'est une cliente.

Carolyn crie en disant qu'elle est une de ses putes. Edie entend Carolyn et crie « Oh, fantastique » alors qu'elle se rend compte qu'elle en veut maintenant. Carolyn dit qu'elle espère qu'Edie passera un bon moment là-bas car elle a aussi une balle supplémentaire pour elle. Edie regarde alors Harvey avec méchanceté.

De retour à l'extérieur du magasin, Tom s'approche de Susan et lui dit que la femme qui tient les otages enseigne l'école du dimanche. Susan, ne sachant pas comment réagir, dit « Oh ». Tom dit qu'un professeur d'école du dimanche ne ferait jamais de mal à un enfant. Susan remercie Tom et il la serre dans ses bras. Susan dit à Tom qu'elle est sûre que Lynette ira bien aussi ; Tom dit qu'il n'est pas inquiet pour Lynette. Tom dit que le négociateur n'est pas nécessaire car avec Lynette là-dedans, elle aura une femme qui voudra tirer sur son mari en renouvelant ses vœux. Susan dit que Lynette est très convaincante. Tom dit qu'il lui donnera une heure et qu'ils rentreront tous à la maison en train de manger leurs hamburgers. Tom dit que Lynette allait aller au magasin demain mais ils n'avaient plus de hamburgers et il voulait des hamburgers. Susan met son bras autour de Tom pour le réconforter, et même après leurs paroles réconfortantes, leur peur est toujours présente.

De retour à l'intérieur du magasin, Nora regarde Carolyn et voit qu'elle ne regarde pas. Elle se tourne alors vers Lynette et dit qu'elle espère que cela mettra un peu de recul dans leur situation. Lynette fait taire Nora, mais Nora demande à Lynette si elle pense à ses enfants et à quel point ce serait horrible de ne jamais les revoir, elle dit alors à Lynette que c'est ce qu'elle lui demande de ressentir mais pour le reste de sa vie. Lynette fait à nouveau taire Nora, mais Carolyn les entend. Lynette s'excuse et Carolyn dit à Lynette qu'elle et son amie commencent à la déranger.

Lynette dit que Nora n'est pas son amie. Nora regarde Lynette puis dit à Carolyn que Lynette essaie de voler son enfant. Lynette craque et dit à Nora de se taire. Carolyn, choquée, demande à Lynette si c'est vrai. Lynette dit non, ils partagent la garde et que Nora a tenté de séduire son mari. Carolyn dit "elle a fait bouger votre mari, pourquoi ne l'as-tu pas dit?" puis elle pointe l'arme sur Nora et lui tire une balle dans la poitrine. Nora recule et Lynette et tous les autres otages reculent de peur. Nora, très souffrante, essaie de bouger. Au bureau, Edie et Harvey regardent, sous le choc, les caméras de sécurité. Dehors, un journaliste révèle qu'un coup de feu a été tiré dans le bâtiment, Susan et Tom regardent avec peur la police se rapprocher. À l'intérieur, Lynette essaie de regarder la blessure par balle, mais Nora l'arrête à cause de la douleur. Lynette regarde alors Carolyn avec dégoût, mais Carolyn dit "Je crois que la phrase que vous cherchez est" merci".

À l'extérieur du magasin, la journaliste dit qu'un coup de feu a été confirmé depuis l'intérieur du marché et que la police prend cela très au sérieux. Susan se sent mal à l'intérieur et elle se retourne, ce faisant, elle voit une limousine arriver. Ian Hainsworth sort et se précipite vers Susan pour la serrer dans ses bras. Il lui dit que c'était à la télévision de l'aéroport et qu'il est venu dès qu'il a pu.

Susan s'effondre et dit que la dernière chose qu'elle a dite à Julie, c'est qu'elle l'a déçue. Chez Bree, les habitants apprennent que la police a confirmé qu'un otage a été choqué. Ida, Karen, Danielle, Andrew, Bree, Orson, Carlos, Gabrielle et bien d'autres sont tous choqués et terrifiés. Le journaliste révèle que l'otage abattu est une femme. Soudain, Parker, Preston et Porter descendent tous les escaliers de Bree et demandent à Bree quand leur mère revient. Ne sachant pas quoi dire, Bree dit qu'elle est sûre de revenir bientôt et elle leur propose ensuite des cookies. Les enfants disent qu’ils ne sont pas censés le faire aussi, mais Bree dit qu’elle est sûre que cela ne la dérangera pas.

Dans le magasin, Nora est allongée sur le sol, le sang coulant de sa blessure. Art retire des rouleaux de papier essuie-tout et les passe à Lynette, qui l'utilise pour appliquer une pression sur le saignement. Lynette essaie de s'empêcher de pleurer en le faisant. Nora dit à Lynette que la bonne nouvelle est qu'elle n'aura plus besoin d'un avocat maintenant, mais Lynette assure à Nora qu'elle s'en sortira très bien. Lynette supplie Carolyn de les laisser l'emmener dans une ambulance, mais Carolyn ne le permet pas.

Nora, réalisant qu'elle est mourante, dit à Lynette d'écouter.

Elle veut parler de Kayla, mais Lynette dit qu'ils en parleront plus tard. Nora dit faiblement qu’elle ne l’aura pas plus tard. Elle ordonne alors à Lynette d'écouter ; Lynette dit qu'elle écoute. Nora dit que Kayla est la seule bonne chose qu'elle ait jamais faite et qu'elle veut que Lynette prenne vraiment bien soin d'elle. Lynette ne répond pas, elle se contente de pleurer. Nora la dépêche en lui disant qu'elle n'a pas toute la journée, puis Lynette dit qu'elle le fera. Sachant que cela descend lentement jusqu'à ce qu'il touche le sol ; elle est morte. Lynette pleure et essaie de réveiller Nora, mais elle ne le fait pas. Tout le monde se tait lorsqu'ils réalisent qu'elle est morte.

Cependant, Lynette, couverte du sang de Nora, regarde Carolyn avec un regard vicieux. Carolyn lui dit de ne pas la regarder comme ça car elle sait qu'elle voulait sa mort. Dégoûtée, Lynette demande comment elle peut dire ça. Carolyn explique parce qu'elle lui a parlé d'elle et de son mari, après avoir su où Carolyn se situe sur les putes. Lynette dit qu'elle ne voulait pas qu'elle meure et qu'elle ne devrait pas oser dire qu'elle voulait sa mort. Carolyn dit à Lynette de se taire, mais Lynette dit qu'elle ne le fera pas. Carolyn rappelle à Lynette qu'Harvey l'a trompée, mais Lynette leur dit que personne ne s'en soucie. Elle explique que tout le monde dans cette pièce souffre mais qu’ils y font face, qu’ils l’avalent et continuent leur vie, et ce qu’ils ne font pas, c’est tirer sur des inconnus. Carolyn dit que Nora le méritait, alors Lynette dit que Carolyn méritait peut-être d'être trompée.

À la seconde où elle dit cela, elle le regrette. Carolyn regarde Lynette avec haine. Anticipant ce qui va se passer ensuite, Art cherche lentement dans un panier une canette à lancer sur Carolyn.

Lynette commence à s'excuser, disant qu'elle n'aurait pas dû dire ça, Carolyn est d'accord et pointe l'arme sur Lynette. Juste au moment où elle est sur le point d'appuyer sur la gâchette, Art jette la canette sur Carolyn, la faisant perdre l'équilibre et lui faisant tirer seulement sur Lynette dans le bras. Carolyn laisse tomber l'arme et tombe sur elle-même, juste au moment où Lynette tombe dans les bras d'Art. Quand Austin voit Carolyn reculer pour chercher l'arme, il se jette sur elle et la retient. Les deux se battent, et quand Carolyn commence à prendre le dessus, quelqu'un ramasse l'arme, la pointe sur la tête de Carolyn et appuie sur la gâchette. Carolyn tombe sur le sol, immobile, du sang coulant de sa tête. Tous les otages s’assoient alors et regardent le cadavre de Carolyn. Ils regardent ensuite pour voir que la personne qui a tiré sur Carolyn était la mère de Jordan.

Un peu plus tard, les journalistes, la police et les gens présents voient certains des otages sortir du magasin. Les équipes de presse se précipitent vers les otages qui sortent un par un. Susan et Tom regardent tous les deux autour d'eux pour retrouver leurs proches. La femme âgée sort ensuite du magasin et est accueillie par sa famille, puis la mère de Jordan sort et est bientôt suivie par Art.

Il n’y a encore aucun signe de Julie ou Lynette. Cependant, soudain, Julie franchit les portes. Susan la voit et se précipite vers elle et Julie voit sa mère et elle court vers elle aussi. Ils s'embrassent ensuite tous les deux.

Chez Bree, ils voient sur la caméra que Julie a été libérée, ils applaudissent tous avec enthousiasme. Mais Bree attend de voir que Lynette va bien. De retour au magasin, Tom attend toujours que Lynette sorte, mais elle ne le fait pas. Edie et Austin quittent ensuite le magasin ensemble, quand Julie voit Austin, elle se précipite vers lui et le serre dans ses bras, mais Susan reste là et la laisse faire.

Finalement, Lynette sort du magasin, mais elle est sur une civière. Tom se précipite vers elle et les deux s'embrassent. Chez Bree, tout le monde voit que Lynette a été blessée, Bree ferme les yeux tristement et elle s'en veut.

Advertisement